L’OMS a établi une liste de maladies sur lesquelles peut agir la Médecine traditionnelle chinoise

  • Troubles digestifs, diarrhées, constipations, nausées, colopathies, colites aigües et chroniques, ptose cardia, atonie gastrique, hoquet,hyperacidité, maladie de Khrone, rectocolite hémorragique
  • Fatigue, maux de tête, migraines, acouphènes,vertiges
  • Troubles neurologiques (maladie Ménière, paralysie faciale, paralysie post traumatique, paralysie faciale, névralgie, névralgie cervico-brachiale, névralgie d’Arnold, névrite périphérique…)
  • Affections ORL, grippe, sinusite, laryngite, rhinite, amygdalite, allergies saisonnières
  • Asthme bronchique, trachéite
  • Stress, Anxiété, Angoisse, Tensions émotionnelles
  • Insomnie et troubles du sommeil
  • Affections gynécologiques, dysménorrhées, troubles menstruels, infertilité
  • Ménopause, bouffées de chaleur, troubles humeur
  • Maladies de peau (eczéma, psoriasis…)
  • Douleurs articulaires, tendinites, sciatique,cruralgie, arthrose, douleurs cervicales, dorsales, lombaires, coccygodynie, névralgie intercostale, périarthrite scapulo-humérale, épicondylite,lombalgie, polyarthrites, spondylarthrite ankylosante
  • Rétention d’eau, lourdeur des jambes
  • Problèmes urinaires et affections urologiques
  • Arythmie, palpitation, cardiopathie
  • Diabète, hypercholestérolémie, hypertension artérielle
  • Ophtalmologie, myopie, conjonctivite, DMLA
  • Gingivite, odontalgie
  • Sevrage d’addictions (tabac, alcool, sucre…)
  • Perte de poids
  • Accompagnement des grossesses (nausées, fatigue, douleur lombaire, malposition du fœtus, déclenchement d’accouchement)
  • Accompagnement des effets secondaires de chimiothérapies.

En aucune manière, la consultation d’un praticien en médecine traditionnelle chinoise ne dispense d’aller consulter votre médecin traitant et kinésithérapeute. Vous ne devez jamais modifier ou interrompre un traitement sans l’avoir consulté. Ces séances ne sont pas des actes médicaux et ne se substituent en aucun cas à un traitement ou à un suivi médical conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N° 60665 du 4 juillet 1960, aux articles L489 du décret du 8 octobre 1996.

Publié par claire Pion

Praticienne en Médecine traditionnelle chinoise Qi Gong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :